Comment rééchelonner ses mensualités de crédits en arrivant à la retraite ?

Date : 24/12/2019 - Catégorie : Conseils pratiques sur le rachat de crédit

Cette page provient du site Simulable
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.simulable.fr/dossier-58-reechelonner-mensualites-credits-retraite.html

Le passage à la retraite est souvent synonyme de baisse des revenus. De nombreux Français n’anticipent pas ce changement de niveau de vie et se retrouvent avec des mensualités trop lourdes.

Vous êtes à la retraite et ne parvenez plus à rembourser vos mensualités ? Plusieurs solutions permettent aux séniors de rééchelonner leurs dettes et ainsi de retrouver une situation financière saine. Découvrez les pistes à explorer pour éviter les complications.

Simulation de rachat de crédit !
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Demander l’étalement de la dette

Si vous avez contracté un crédit modulable, cette démarche est prévue par le contrat de prêt initial. En effet, vous avez la possibilité de diminuer vos mensualités sans frais en choisissant par exemple de rembourser 800 euros au lieu de 1 000 euros par mois si la baisse autorisée peut atteindre 20 %. Il est également envisageable de suspendre le paiement des mensualités pendant quelques mois et de reportées celles-ci en fin de prêt. Ces rééchelonnements ont néanmoins pour effet d’accroître la durée de remboursement du crédit et donc d’augmenter le total des intérêts à payer.

Si le crédit souscrit n’est pas modulable, n’hésitez pas à solliciter la banque par écrit afin d’obtenir un nouvel échéancier prévoyant des mensualités plus faibles. Sachez toutefois que cette opération peut entraîner des frais.

Recourir au rachat de crédit

A l’approche de la retraite, de nombreux séniors songent à mettre en place un rachat de crédit pour alléger leurs charges et faire face à une baisse de revenus. Cette opération consiste à regrouper plusieurs prêts conso et/ou immo en un seul. Les souscripteurs peuvent y inclure le financement d’un nouveau projet comme l’achat d’un voyage ou d’une voiture.

Si le regroupement de prêts représente une alternative intéressante pour les futurs retraités, certains critères spécifiques doivent être considérés. Effectivement, la pension perçue à la retraite va être prise en compte dans l’étude réalisée par l’organisme de rachat de crédit tout comme l’âge de fin de prêt. Actuellement, un emprunteur peut faire une demande de rachat de crédit à condition que le prêt soit remboursé avant ses 84 ans s’il est locataire, avant ses 95 ans s’il est propriétaire. Ce critère évolue constamment et tient compte du vieillissement de la population. Ainsi, faire racheter ses prêts à l’approche de la retraite n’est pas si évident. Une étude préalable est nécessaire pour déterminer la faisabilité de cette opération.

Demander un délai de grâce auprès du tribunal d’instance

Si le recours au rachat de crédit s’avère impossible ou si le prêteur refuse de revoir les modalités de remboursement des prêts contractés, il est toujours possible de demander un délai de grâce auprès du tribunal d’instance. Cette procédure est gratuite mais implique de constituer un dossier rassemblant tous les justificatifs de revenus ainsi que les échéanciers des crédits concernés. Le juge peut décider de suspendre vos remboursements pendant 2 ans maximum. Ces sommes devront être remboursées les années suivantes sans intérêts ni frais supplémentaires.

Enfin, en dernier ressort, vous devrez vous tourner vers une commission de surendettement qui décidera si votre dossier est recevable. Selon l’ampleur de vos dettes, celle-ci pourra prendre des mesures de redressement, conventionnelles ou judiciaires.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre