Vous êtes ici : Les dossiers de Simulable > Guide et simulation de rachat de crédit > Quel taux d'endettement pour un rachat de crédit ?

Quel taux d'endettement pour un rachat de crédit ?

Vous souhaitez recourir au rachat de crédit mais votre taux d’endettement est trop élevé ? Il est important de savoir faire la différence entre un taux d’endettement élevé et un surendettement.

Un endettement important peut amener l’organisme de rachat de crédit à rejeter votre demande. Quel est le taux d’endettement maximum accepté par la banque ? Quelles sont les solutions alternatives en cas de refus ? Toutes les réponses.

Qu’est-ce que le taux d’endettement maximum ?

Aucune réglementation juridique ne fixe un niveau d’endettement maximum. Par conséquent, cette limite est librement fixée par les banques. La plupart des établissements estiment qu’au-delà de 33 %, l’emprunteur peut avoir des difficultés à rembourser ses échéances. Ce taux peut atteindre jusqu’à 40 % selon les organismes.

Le taux d’endettement peut être obtenu en multipliant les montants des crédits souscrits par 100, puis en divisant le résultat par l’ensemble des revenus perçus par le ménage. Seuls les revenus réguliers sont pris en compte dans cette formule. Par exemple, pour un emprunteur qui a une charge de remboursement mensuelle de 450 euros et un salaire de 1 800 euros par mois, le taux d’endettement est de 25 % (450 X 100 / 1800).

Rachat de crédit : l’importance du taux d’endettement

Lors d’une demande de rachat de crédit, la banque ne se basera pas uniquement sur le taux d’endettement de son client. Elle prendra également en compte le montant de son reste à vivre, qui correspond à la somme disponible chaque mois après avoir payé les dettes et charges fixes mensuelles. D’autres paramètres seront étudiés comme : l’âge du souscripteur, le saut de charge, l’épargne (un apport personnel conséquent peut faire la différence).

Ainsi, il est essentiel de savoir faire la différence entre un taux d’endettement élevé qui n’entraîne pas un refus systématique de la part de l’établissement prêteur, et un surendettement. La banque considère qu’une situation de surendettement existe dès lors que ce taux excède 50 %. Entre 33 % et 50 %, l’emprunteur présente seulement un taux d’endettement élevé. Pour se prémunir contre le risque de non-remboursement, l’organisme bancaire pourra alors exiger certaines garanties comme l’hypothèque ou la caution.

Que faire en cas de refus de rachat de crédit ?

Si la banque refuse de mettre en place un rachat de crédit en raison de votre taux d’endettement trop élevé, vous pouvez toujours déposer une demande auprès de plusieurs autres organismes ou faire appel à un courtier. Ce spécialiste de la négociation est en mesure de vous conseiller dans vos démarches.

Si, malgré vos recherches, aucun établissement ne donne suite à votre demande de regroupement de prêts, il est préférable de déposer un dossier auprès de la Banque de France en se rapprochant de la commission de surendettement ou d’attendre que votre situation financière s’améliore pour renouveler votre demande. Un délai de 6 mois doit être respecté entre chaque demande.

Par conséquent, il n’y a pas de règles concernant le taux d’endettement exigé par la banque lors d’une demande de rachat de crédit car d’autres critères entrent en jeu. La réponse du prêteur dépendra donc de la qualité de votre dossier.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers