Vous êtes ici : Les dossiers de Simulable > Conseils pratiques sur le rachat de crédit > Peut-on faire un rachat de prêt relais ?

Peut-on faire un rachat de prêt relais ?

Il est possible d’inclure un prêt relais dans un rachat de crédit. Cette démarche peut être nécessaire lorsque le bien immobilier n’a pas trouvé preneur à l’échéance du prêt.

Vous avez souscrit un prêt relais et votre bien est toujours en vente ? Vous pouvez faire racheter ce crédit par la banque sous certaines conditions. Dans quels cas peut-on faire un rachat de prêt relais ? Comment fonctionne cette opération ? Explications.

Rappels sur le fonctionnement du prêt relais

En pratique, le prêt relais est souscrit pour acquérir un bien immobilier dans l’attente de la revente du logement actuel. Sa durée est généralement limitée à 2 ans. Si le bien n’est pas vendu au terme de ce délai, la banque peut demander le remboursement immédiat du capital et des intérêts. Pour solder son crédit, l’emprunteur peut alors vendre son logement à bas prix ou inclure le prêt relais dans un rachat de crédit.

Rappelons qu’il existe trois types de prêts relais :

  • Le prêt relais « sec » : la banque n’accorde que le prêt relais sans qu’aucun crédit immobilier n’y soit associé.
  • Le prêt relais « intégré » : un prêt global, amortissable et de long terme, est souscrit par l’emprunteur incluant le montant du prêt relais.
  • Le prêt relais « associé » : il est adossé à un crédit immobilier amortissable classique. Lorsque le bien actuel est vendu, l’emprunteur rembourse le prêt relais et n’a plus qu’à régler les échéances de son crédit immobilier. Il s’agit de la solution la plus courante sur le marché.

Inclure un prêt relais dans un rachat de crédit

Le rachat de prêt relais peut être envisagé dans deux cas :

  • A l’échéance du prêt relais, le prêteur demande à l’emprunteur de rembourser le capital et les intérêts alors que son bien immobilier n’est pas encore vendu. Dans cette situation, le rachat de crédit permet d’allonger le délai de remboursement ;
  • La détérioration du marché immobilier complique la vente du bien à un prix raisonnable. Le rachat de crédit sert alors au refinancement.

S’il est possible d’inclure un prêt relais dans un rachat de crédit, cette opération demeure coûteuse. En effet, plusieurs frais s’appliquent : des indemnités de remboursement anticipé (IRA), des frais de dossier, des frais de garantie et d’assurance. Dans le cas du rachat d’un prêt relais, il est fort probable que la banque impose l’hypothèque du bien immobilier en garantie entraînant l’application de frais de mainlevée (généralement compris entre 0,3 et 0,5 % du montant du prêt) à la fin du remboursement.

Ainsi, compte tenu de la complexité de l’opération, il est vivement conseillé de passer par l’intermédiaire d’un courtier. Ce professionnel mobilise son réseau pour vous trouver des offres attractives et élabore le montage du dossier tout en respectant les normes en vigueur. Autrement dit, le courtier vous fait gagner un temps précieux en accomplissant toutes les formalités à votre place. Il peut aussi vous faire réaliser d’importantes économies en négociant la meilleure offre adaptée à votre situation auprès de ses partenaires.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers