Vous êtes ici : Les dossiers de Simulable > Conseils pratiques sur le rachat de crédit > Rachat de crédit après 60 ans : quelles solutions ?

Rachat de crédit après 60 ans : quelles solutions ?

Les seniors ont tout intérêt à anticiper la baisse de revenu liée à l’arrêt de leur activité professionnelle. Le rachat de crédit peut être envisagé pour réajuster le montant des mensualités en fonction de la capacité de remboursement actuelle de l’emprunteur.

Vous avez accumulé plusieurs crédits au fil du temps et souhaitez désormais profiter de votre retraite ? Le rachat de crédit après 60 ans simplifie la gestion de votre budget et vous permet d’envisager de nouveaux projets.

Simulation de rachat de crédit !
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Anticiper le passage à la retraite avec le rachat de crédit

Le rachat de crédit est une solution de financement qui consiste à regrouper un ou plusieurs crédits en cours dans un autre établissement et à y associer éventuellement le financement d’un nouveau projet. Les crédits rachetés peuvent être de natures différentes : crédit immobilier, crédit renouvelable, prêt travaux, prêt auto…

Le rachat de crédit après 60 ans représente une bonne solution pour anticiper la baisse de revenu liée au passage à la retraite. En effet, dans le cadre de cette opération, les dettes sont regroupées en un crédit unique dont la mensualité est réduite. En contrepartie, la durée de l’emprunt est plus longue. Ainsi, cette solution de financement peut s’avérer particulièrement intéressante pour les emprunteurs qui souhaitent consacrer une plus grande part de leur épargne aux loisirs, à l’achat de biens d’équipement ou à l’amélioration de leur confort au quotidien.

Rachat de prêt pour les plus de 60 ans : les particularités

L’assurance emprunteur

Les établissements de crédit proposent des solutions de financement sur-mesure pour les seniors. Les plus de 60 ans devront toutefois porter une attention particulière à l’assurance emprunteur qui est obligatoire dans le cadre d’un rachat de crédit. Or, plus l’emprunteur est âgé et plus les risques sont importants pour le prêteur. Pour compenser ce risque, la plupart des établissements proposent un taux plus élevé et prévoient des exclusions de garanties. Grâce aux lois Lagarde, Hamon et Sapin 2, l’emprunteur peut désormais faire jouer la concurrence et choisir une assurance aux conditions avantageuses lors de la signature du prêt immobilier, dans les 12 mois qui suivent et à chaque date anniversaire du contrat.

L’âge de fin de prêt

L’autre élément à prendre en compte pour faire un rachat de crédit après 60 ans est l’âge de fin de prêt. Effectivement, ce critère ne doit pas être un frein à l’obtention du financement. Cet élément sera étudié lors d’une première analyse financière entièrement gratuite et sans engagement.

Le coût du rachat de crédit

Les seules solutions de rachat de crédit à retenir sont celles résultant d’une étude de financement sérieuse menée par un professionnelle. Plusieurs critères méritent une analyse approfondie de la part de l’emprunteur : le TAEG, la mensualité de remboursement avant et après le rachat de crédit, le coût total de l’opération et les frais associés.

Se faire accompagner par un courtier pour décrocher la meilleure offre

Les courtiers sont nombreux sur le marché du rachat de crédit. Vous pouvez vous tourner vers les cabinets nationaux ou les courtiers locaux. Quel que soit votre choix, pensez à vérifier les points suivants :

  • Le montant des honoraires : les courtiers peuvent réclamer des honoraires allant jusqu’à 1 % du montant du prêt.
  • Le respect de la réglementation : l’intermédiaire choisi doit être inscrit auprès de l’ORIAS et être à jour de ses cotisations d’assurance RC Pro.
  • Le réseau de partenaires : pour obtenir la meilleure offre de rachat de crédit après 60 ans, contactez un courtier qui travaille avec un nombre significatif de partenaires banques et assureurs.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour mettre en place un rachat de prêts après 60 ans. Pour vérifier la faisabilité de l’opération, n’hésitez pas à faire une simulation en ligne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers