Vous êtes ici : Les dossiers de Simulable > Conseils pratiques sur le rachat de crédit > Comment alléger et réduire ses mensualités de crédit ?

Comment alléger et réduire ses mensualités de crédit ?

Vous souhaitez diminuer vos mensualités de crédit et rééquilibrer votre budget ? Nos conseils pour retrouver une marge financière.

Déménagement, perte d’emploi, nouvelle voiture… Avec le temps et les aléas de la vie, vous avez accumulé plusieurs crédits qui pèsent désormais sur votre foyer. Découvrez les solutions qui s’offrent à vous pour mieux gérer votre budget.

Simulation de rachat de crédit !
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Accumulation de crédits : quand cela devient-il problématique ?

La mensualité de crédit correspond à la somme que vous devez verser chaque mois au prêteur. Elle se compose d’un pourcentage du capital emprunté et de la rémunération de la banque basée sur le taux d’intérêt. Avec le temps, il est possible d’accumuler plusieurs types de crédits :

  • Des crédits à la consommation : pour l’achat d’une voiture, la réalisation de travaux de rénovation ou encore le financement des études de vos enfants.
  • Des crédits immobiliers : pour l’acquisition d’une résidence principale, secondaire ou locative.
  • Des crédits renouvelables : de nombreux ménages recourent à ce type d’emprunt pour faire face à un imprévu.

L’accumulation des mensualités peut rapidement peser sur votre budget. Il est conseillé de réfléchir à une solution lorsque votre taux d’endettement dépasse 33 % de vos revenus. Un taux d’endettement supérieur à 50 % indique que vous entrez dans une situation de surendettement. Ainsi, mieux vaut agir avant d’en arriver là.

Les solutions pour diminuer ses mensualités de crédit

Plusieurs solutions peuvent vous permettre d’alléger vos mensualités de crédit et de gagner en pouvoir d’achat.

Faire un rachat de crédit

La première option consiste à faire un rachat de crédit. Concrètement, il s’agit de rassembler plusieurs prêts en un seul, d’allonger la durée d’emprunt et donc de réduire la mensualité. Cette solution simplifie considérablement la gestion de vos finances puisque vous n’aurez plus qu’une seule mensualité à payer, un seul taux d’intérêt et une seule date de prélèvement.

Si le rachat de crédit permet d’y voir plus clair dans son budget, il donne également la possibilité de financer un nouveau projet (travaux, achat d’une nouvelle voiture…). Pour obtenir cette trésorerie supplémentaire, votre taux d’endettement global ne doit toutefois pas dépasser 33 %, une fois vos crédits regroupés.

Le taux appliqué au nouvel emprunt dépend de la nature des crédits rachetés. Si la part du crédit immobilier excède 60 % du nouveau prêt, la réglementation relative au prêt immobilier s’applique. Dans le cas contraire, cet emprunt est soumis aux règles du crédit à la consommation. Pour déterminer le montant qui sera racheté, la banque étudiera votre situation personnelle et financière. Il faut noter qu’un prêt accordé sans garantie sera généralement associé à un taux plus élevé.

Moduler ses mensualités de crédit à la baisse

La deuxième option qui s’offre à vous consiste à revoir vos mensualités de crédit à la baisse. Vous pouvez recourir à cette solution pour répondre à une augmentation de charge ou faire face à un imprévu. Attention cependant, la diminution des mensualités entraîne automatiquement une hausse de la durée de remboursement du crédit et donc des intérêts.

Il faut savoir qu’un délai de franchise s’applique, compris entre 12 et 24 mois selon les banques. Ainsi, vous ne pouvez pas moduler vos échéances quelques semaines seulement après le déblocage des fonds. En optant pour cette solution, vous pouvez espérer moduler votre mensualité de 10 à 50 %.

Négocier son taux d’intérêt

Les taux de crédit atteignent actuellement des records à la baisse. Vous avez tout intérêt à en profiter pour négocier votre taux et ainsi réaliser des économies. Pour réussir cette opération, il est conseillé de bien préparer sa demande en amont. Prenez rendez-vous avec votre banquier et présentez-lui un dossier complet (derniers bulletins de salaire, derniers avis d’imposition, derniers relevés bancaires, justificatifs de placements, échéancier de votre crédit actuel…).

N’hésitez pas à comparer votre crédit actuel avec les offres d’autres organismes pour les faire valoir auprès de votre banque. Cette dernière aura tout intérêt à vous proposer un taux plus attractif pour vous retenir. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser un comparateur de crédit en ligne.

Négocier le taux de l’assurance emprunteur

Cette méthode peu connue des emprunteurs est très efficace pour alléger ses mensualités de crédit. En changeant d’assurance de prêt immobilier, il est possible de faire d’importantes économies. Depuis l’entrée en vigueur de la loi Bourquin, vous pouvez changer d’assurance emprunteur tous les ans, à la date anniversaire du contrat, en respectant un préavis de 2 mois. Seule condition : le nouveau contrat souscrit doit respecter le principe d’équivalence des garanties.

Pour être assuré de bénéficier d’une assurance de prêt aux garanties au moins équivalentes à celles de l’assurance de groupe, faites appel à un courtier. Ce professionnel du marché immobilier dispose d’un réseau de partenaires étendu et sera en mesure de vous proposer un contrat optimal 100 % personnalisé.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Les avantages du rachat de crédit en ligne Les avantages du rachat de crédit en ligne Vous êtes dans une situation financière difficile ? Le rachat de crédit en ligne est peut-être la solution qu’il vous faut.Les emprunts prennent une place importante dans la vie des Français....
  • Avis clients rachat de crédit : peut-on s'y fier ? Avis clients rachat de crédit : peut-on s'y fier ? Les offres de rachat de crédit frauduleuses se multiplient sur Internet. Certains sites n’hésitent pas à publier de faux avis de clients pour tromper les emprunteurs.Les avis de clients sur le...