Vous êtes ici : Les dossiers de Simulable > Conseils pratiques sur le rachat de crédit > Comment négocier un rachat de crédit sans changer de banque ?

Comment négocier un rachat de crédit sans changer de banque ?

Le rachat de crédit est une opération financière qui présente plusieurs avantages pour la plupart des emprunteurs. Il permet de renégocier les taux d’un crédit immobilier ou de rassembler plusieurs emprunts en une seule mensualité. Néanmoins, le rachat de crédit peut parfois nécessiter un changement de banque, une solution qui ne convient pas à tous. Comment négocier pour éviter cet inconvénient ? Nos experts vous répondent !

Simulation de rachat de crédit !
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Quel est le principe d’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit permet de faire racheter ses prêts en cours par une banque ou un organisme financier pour les rassembler en un seul crédit. L’emprunteur ne verse plus qu’une seule mensualité pour l’ensemble de ses emprunts. En outre, le rachat de crédit lui permet de réévaluer les différents taux d’intérêt au regard de l’actualité du marché financier, de raccourcir ou d’allonger la durée de son emprunt ou encore de réduire ou augmenter le montant de ses mensualités de remboursement. Par ailleurs, cette solution permet d’ajouter un nouveau crédit en cas de besoin de financement.

Le rachat de crédit peut également concerner le crédit immobilier. Dans ce cas, l’emprunteur fait renégocier son emprunt en cours selon les taux d’intérêt du marché. Ce type de rachat de crédit est surtout avantageux lorsque les taux d’emprunt sont bas.

Le rachat de crédit est une opération qui se réalise avec une banque ou un établissement de prêt. Obtenir un nouveau crédit ou un rachat de crédit n’est pas toujours évident auprès de sa banque. Pourtant, de nombreux particuliers préfèrent cette option, car elle présente certains avantages, notamment en termes de procédure et de domiciliation bancaire.

Le rachat de crédit sans changer de banque : quels avantages ?

Souscrire un rachat de crédit sans changer de banque permet à l’emprunteur de ne pas être contraint de changer de domiciliation bancaire, de conserver son ou ses comptes bancaires existants ainsi que son mode d’organisation et de gestion financière. En outre, il évite les démarches d’ouverture d’un nouveau compte auprès d’une autre banque, mais également de devoir s’acquitter des frais bancaires liés à celui-ci.

Par ailleurs, l’avantage de faire racheter son ou ses crédits par sa banque permet à l’emprunteur de négocier les termes de son contrat avec son conseiller bancaire habituel, ce qui est souvent rassurant. En outre, lorsqu’un client dispose d’un bon profil financier et s’avère être un bon gestionnaire de ses comptes, sa banque a tout intérêt à lui proposer une formule avantageuse afin de le conserver au sein de sa clientèle.

Que faire si la banque de l’emprunteur refuse de lui accorder un rachat de crédit ? Comment négocier ?

La banque n’est aucunement obligée de souscrire un rachat de crédit à ses clients qui en formulent la demande, même si ceux-ci sont de bons gestionnaires et dotés de bons profils. Dans ce cas, il existe une autre solution qui permet à l’emprunteur de souscrire un rachat de crédit tout en conservant sa banque ; il s’agit de passer par un établissement de crédit.

Les établissements de crédit sont des organismes spécialisés dans le financement et qui proposent des solutions financières sans exiger de changement de banque. Il est ainsi possible par leur biais de regrouper plusieurs emprunts en un seul et/ou de renégocier un prêt immobilier en cours sans devoir quitter sa banque habituelle. Le client emprunteur peut ainsi conserver sa banque, sa relation avec son conseiller bancaire, son ou ses comptes bancaires et ses habitudes de gestion, tout en bénéficiant d’un contrat de rachat de crédit.

L’opération de rachat de crédit est indépendante de la banque habituelle de l’emprunteur. Il suffit de monter un dossier qui rassemble les pièces liées à chaque emprunt en cours et de démarcher les établissements de crédit. Lorsque l’accord est financement est donné, le rachat de crédit se met en place et l’emprunteur peut rembourser ses emprunts au moyen de sa mensualité dès le mois suivant.

Si l’emprunteur ne souhaite pas se charger des démarches de négociation, il peut passer par les services d’un courtier qui est un intermédiaire bancaire. Celui-ci se charge de lister les crédits en cours, d’établir les montants restants dus et le nombre de mensualités afin de permettre à chaque établissement financier démarché d’étudier le dossier et de formuler une réponse à la demande accompagnée, le cas échéant, d’une proposition financière. Le gain de temps est très apprécié des emprunteurs qui n’ont ainsi pas à se charger des démarches et qui sont directement orientés par le courtier vers les établissements susceptibles d’accepter leur dossier de demande de rachat de crédit.

Le courtier est en outre le mieux placé pour négocier un rachat de crédit à l’avantage de l’emprunteur. Étant indépendant, il ne sera rémunéré que si le client trouve satisfaction par son biais ; son intérêt est donc de négocier auprès des établissements pour obtenir un accord et un contrat de rachat à des taux avantageux.

Si l’emprunteur ne souhaite pas passer par l’intermédiaire d’un courtier, il peut s’en charger lui-même en commençant par faire une simulation en ligne qui lui permettra d’estimer les possibilités de financement qui s’offrent à lui en fonction de ses informations personnelles et financières. Il pourra ensuite effectuer son choix selon la formule qui lui semble la plus avantageuse et négocier à son avantage en faisant jouer la concurrence.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers