Vous êtes ici : Les dossiers de Simulable > Guide et simulation de rachat de crédit > Rachat de crédit 2019 : quelle est la meilleure offre ? Quelle est la meilleure banque ?

Rachat de crédit 2019 : quelle est la meilleure offre ? Quelle est la meilleure banque ?

Selon l’organisme contacté, un rachat de crédit est plus ou moins avantageux. Chaque créancier applique son taux d’emprunt, ses frais. De plus, le coût de l’opération dépend de la durée d’emprunt. Avant de s’engager, il est donc important de faire jouer la concurrence et d’opter pour la meilleure offre. Coup de projecteur sur le rachat de crédit 2019 et les banques à privilégier.

Simulation de rachat de crédit !
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Les avantages du rachat de crédit

Aussi appelée regroupement de crédit, cette opération financière est de plus en plus sollicitée par les particuliers et les professionnels qui ne peuvent plus faire face à leurs mensualités de remboursement. Certains ayant souscrit des crédits auprès de différentes banques, se retrouvent chaque mois avec plusieurs échéances à payer, et qui représentent un taux d’endettement trop élevé.

Pour éviter d’être fiché à la Banque de France, il ne reste guère qu’une solution : faire racheter tous ses crédits immo, auto, conso par une même banque afin de repartir sur de bonnes bases et de rééquilibrer son budget.

Comparer les conditions de rachat de crédits pour profiter des meilleures offres

Une petite différence de taux peut sur quelques années représenter quelques centaines, voire quelques milliers d’euros. Pas question donc de se précipiter pour demander un rachat de crédit. Mieux vaut recourir à un outil comparatif. Ce simulateur gratuit et sans engagement est indispensable pour connaître en quelques minutes quelle sera l’unique mensualité à honorer dès lors que la banque aura racheté les crédits en cours.

L’avantage du comparateur est de pouvoir déposer une unique demande en ligne et de recevoir plusieurs offres, et qui plus est les meilleures du moment. Un accord de principe est même adressé au demandeur en moins de 12 heures.

Une autre solution très fiable consiste à se tourner vers un courtier en rachat de crédit, véritable négociateur qui possède une grande expérience des banques. Il est donc parfaitement indiqué pour orienter ses clients vers les taux les plus bas et les meilleures offres 2019. Très à l’écoute des sa clientèle le courtier détermine les besoins en matière de refinancement, qu’il s’agisse d’emprunts immobiliers, de prêts à la consommation ou d’un crédit auto. Cerise sur le gâteau, il s’occupe des formalités de souscription en lieu et place de son client.

Rachat de crédit en 2019 : la rude concurrence profite au consommateur

De plus en plus de banques et organismes de crédits se lancent dans la bataille des rachats de crédits et tentent d’attirer la clientèle avec des conditions très avantageuses. Aujourd’hui, le regroupement de crédit est un produit bancaire comme les autres car il est extrêmement sollicité par les clients.

Il faut toutefois être vigilant au moment de choisir la meilleure banque 2019 car une offre peut paraître intéressante sans être toutefois la meilleure. L’unique donnée à prendre en compte pour comparer les propositions est le coût global de l’opération. En effet, un crédit dont le taux d’intérêt est au plus bas mais avec une assurance de crédit onéreuse peut finalement coûter cher. Le consommateur doit donc prendre systématiquement connaissance du TAEG, à savoir le Taux Annuel Effectif Global. Celui-ci comprend :

  • L’assurance de crédit,
  • Les frais de garantie,
  • Les frais de dossier,
  • Les frais bancaires,
  • Les frais divers,
  • Le taux d’intérêt nominal.

Il est conseillé de privilégier les banques qui limitent les frais et appliquent un taux compétitif. Enfin, ce qui pèse aussi dans la balance, c’est la durée du prêt. Plus elle est longue, plus le coût global du crédit est élevé, mais en contrepartie les mensualités sont allégées.

Quel que soit le coût du rachat de crédit, une banque sérieuse ne donnera son accord au client que si son endettement ne dépasse pas le tiers de ses revenus. Si ceux-ci sont assez conséquents, le taux d’endettement peut être revu à la hausse, mais jamais supérieur à 40 % des ressources de l’emprunteur. Cette limite permet à la banque de s’assurer que son client sera capable de rembourser ses mensualités sans faillir, et qu’il disposera en parallèle d’un reste à vivre suffisant pour ses dépenses et celles de sa famille.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers